On n’arrête pas une Beyrouth qui danse

Ce que nos jours doivent à leurs nuits... Une nuit entière de fête, du crépuscule à l'aube, tous les mois : les insomniaques de Beyrouth ont investi le Backdoor de Mar Mikhaël à l'initiative du Beirut Groove Collective, de neuf heures du soir, le samedi 11 juin, à dimanche 12 au matin, dans une fiévreuse et [...]